Dorure à la feuille

Tous les chantiers de dorure

Histoire de la dorure

La fascination de l’or

Depuis toujours, il est le symbole de l’éternité et de l’immortalité.
Métal noble par excellence, non oxydable, il résiste à la corrosion et à l’oxydation.
Considéré pendant des millénaires comme le plus précieux et le plus pur des métaux, l’or reflète l’éclat de la lumière, ne ternit pas et semble défier les hommes et le temps.

La dorure à la feuille

Dorure à la feuille L’utilisation de l’or sous forme de feuilles remonte à environ 2300 ans avant J-C, comme le démontrent des peintures Égyptiennes représentant le battage de l’or pour en faire des feuilles. A cette époque, celles-ci étaient relativement épaisses et martelées directement sur le support.
Quelques siècles plus tard, les orfèvres fabriquent des feuilles plus fines pouvant adhérer sur des surfaces lisses. Ce procédé fut utilisé par différentes civilisations telles que les Phéniciens, les Chinois, et les Égyptiens.
On retrouve ce type de feuille d’or à l’époque Byzantine sur les icônes et les mosaïques, ou encore à l’époque médiévale sur les enluminures.

Depuis le XVIIIe siècle, on utilise les feuilles d’or avec la technique de la dorure à la détrempe ou appelée aussi « à l’eau » puis, à partir du  XIXe siècle avec la technique de la dorure à la mixtion dite aussi « à l’huile ». Ce sont ces techniques qui sont toujours utilisées.

Aujourd’hui, il existe environ 17 teintes d’or, parfois très subtiles à discerner et qui s’appellent différemment selon les fournisseurs.

Création de dorure

La société Artdécor réalise avec passion les travaux de restauration et de création de dorure à la feuille. Toutes les techniques traditionnelles sont maîtrisées, sur différents supports :

  • La dorure sur bois avec les techniques de dorure à la détrempe ou à la mixtion (Cadres, Miroirs, Trumeaux, Consoles, Horloges, Fauteuils, Chaises, Lustres, Bougeoirs, Candélabres, Baromètres…),
  • La dorure sur métal (grilles, portails, épis de faîtage, girouettes, rambardes d’escalier, plaques, fer forgé…),
  • La dorure sous verre,
  • La dorure sur staff ou sur plâtre (plafonds, rosaces, moulurations, statuaire…).

Restauration de dorure

Les dorures anciennes abîmées par le frottement, les impacts ou simplement encrassées par le temps, peuvent être restaurées dans le respect des traditions.
Les techniques de dorure à la feuille adoptées par l’Atelier Artdécor sont respectueuses des travaux antérieurs.
Nous établirons toujours une étude préalable de constat d’état, puis des propositions de protocoles d’interventions, avec à l’appui un rapport photographique.

Même si l’objet n’est pas sujet à un répertoire des Monuments Historiques, nos propositions d’interventions privilégieront avant tout une conservation de l’existant et la restauration la plus respectueuse de l’œuvre, ainsi que l’emploi de produits et matériaux traditionnels ou agréés Monuments historiques.

En tant que « Doreurs à la feuille – Ornemanistes » nous pratiquons l’art de la reparure (sculpter avec les fers à reparer les blancs afin de redonner la finesse et la nervosité à l’ornementation), tel que le faisaient nos Anciens.